CSTI Industrie conçoit et réalise tout type de Machines Spéciales

UNITÉ DE TRANSPORT DE COMBUSTIBLES

UNITÉ DE RECONDITIONNEMENT DE COMBUSTIBLES

UNITÉ DE RECONDITIONNEMENT DE DÉCHETS

MAQUETTES D’ESSAI POUR LA MESURE D’ECOULEMENT DE FLUIDES

Grappins Magnétiques

CSTI a développé une machine à grappins magnétiques.

Prestations


Chaîne de prélèvement destinée aux liquides organiques

Objectif

Cette chaîne de prélèvement devra permettre de prélever, en sûreté et en sécurité, des échantillons représentatifs de toutes les solutions liquides contenues dans les fûts, afin qu’ils puissent être analyser.

Spécificités du projets

La nature et les caractéristiques chimiques des liquides contenus dans ces fûts sont variables (solutions aqueuses, solutions organiques, boues, solvants, acides, alcools, sels). Certaines solutions présentent des risques d’inflammation voire d’explosion (solvants, solutions organiques), de corrosion (acides, chlorures) et de toxicité (solvants, solutions organiques, sels, notamment de cyanure). Les paquets contenus à l’intérieur des fûts doivent être considérés comme potentiellement contaminés, et les fûts, à l’intérieur des surfûts sont potentiellement contaminés.

Les opérations à réaliser seront, au minimum :

  1. Ouvrir les sûrfûts
  2. Sortir les fûts des surfûts (cette opération sera facultative dans le cas des fûts « Verma »)
  3. Sortir les paquets des fûts, dans les cas où les liquides sont dans des bonbonnes
  4. Homogénéiser les liquides contenus dans les bonbonnes ou dans les fûts Verma
  5. Effectuer deux prélèvements représentatifs de chaque solution
  6. Reconditionner les liquides si nécessaire
  7. Remettre les bonbonnes dans des fûts
  8. Remettre les fûts dans les surfûts

Descriptions

La chaîne de prélèvement est constitué de:

  1. Un sas d’entrée, ventilé sous air, qui sera une zone de confinement de classe 3, pour introduire les surfûtss ét servir de zone de repli aux opérateurs.
  2. Un caisson, ventilé sous air, qui sera une zone de confinement de classe 3, avec un minimum de 8 renouvellements par heures.

Les opérations à réaliser dans ce caisson sont :

  • L’ouverture des surfûts,
  • Les contrôles de non-contamination des surfûts, et certains échantillonages, (fut Verma et fûts à ouverture totales)
  • La remise des fûts dans leur surfût d’origine, après décontamination si nécessaire, et le retour des surfûts vers leur emplacement d’origine.
  1. Un sas d’accostage des fûts à une boîte à gants, permettant, depuis la BàG, l’ouverture du fût et l’accès aux bonbonnes ou flacons placés dans les fûts, et le contrôle de non-contamination de l’intérieur du fût.

Le système d’accostage doit permettre d’évacuer le fût dans une enveloppe plastique, sans rupture de confinement, dans le cas où l’intérieur du fût est contaminé. Le système de levage du fût permettra la récupération facile du contenu du fût (flacon et bonbonnes, mais éventuellement aussi liquides et boues présents en fond de fût). Ce système de levage devra être pilotable depuis l’extérieur du caisson. 

  1. Une boîte à gants, ventilée sous azote (qui sera une zone de confinement de classe 1).

Les opérations à réaliser dans cette BàG sont :

La récupération des flacons et bonbonnes, mais aussi des liquides, boues ou autres déchets présents dans le fût,
L’ouverture des doubles enveloppes plastiques dans lesquelles sont confinées les flacons et bonbonnes contenant les solutions liquides,

Tout le matériel installé dans les différentes parties de la chaîne de prélèvement sera anti-déflagrant 

L’ensemble de la chaîne de prélèvement devra être facilement décontaminable ; 

L’ensemble du contrôle commande nécessaire à la ralisation des opérations devra être placé à proximité de la chaîne de prélèvement.